À propos du CICDINous contacterEn
Centre d’information canadien sur les diplômes internationaux

En Nouvelle-Écosse, l'enseignement postsecondaire est offert par 10 établissements conférant des grades financés par les fonds publics et un collège communautaire desservant l'ensemble de la province : le Nova Scotia Community College (NSCC).

Certains établissements de la province sont hautement spécialisés, d'autres offrent un plus large éventail de programmes de 1er, 2e et 3e cycle. Ces derniers comprennent six universités anglophones - l'Université Acadia, l'Université du Cap Breton, l'Université Dalhousie, l'Université Mount Saint Vincent, l'Université St. Francis Xavier et l'Université Saint Mary's — et un collège universitaire francophone, l'Université Sainte-Anne, qui offre en français un éventail complet de formations de niveau collégial et universitaire.

L'université la plus ancienne de la province, University of King's College, est affiliée à Dalhousie; elle a suspendu la plupart de ses pouvoirs de conférer des grades universitaires, sauf pour le grade en journalisme, qui n'est pas offert à Dalhousie. L'Atlantic School of Theology est une école œcuménique de deuxième et troisième cycle qui prépare les étudiantes et étudiants, laïques et ordonnés. Le Nova Scotia College of Art and Design prépare les étudiantes et étudiants à une carrière d'artiste ou de conceptrice ou concepteur en communication et d'éducatrice et éducateur en art. Depuis sa création en 1905, le Nova Scotia Agricultural College, qui était alors une petite école régionale d'agriculture, est devenu l'établissement principal d'enseignement et de recherche en agriculture du Canada atlantique. En septembre 2012, l'Agricultural College a fusionné avec l'Université Dalhousie et est devenu le Dalhousie Agricultural Campus (campus agriculture Dalhousie).

Le NSCC offre un réseau de formation et d'éducation à l'échelle de la province. Réparti en 13 campus et en un certain nombre de centres d'apprentissage, le NSCC offre des programmes de certificat, de diplôme et de diplôme spécialisé par l'entremise de quatre écoles d'enseignement général axées sur les secteurs clés de l'économie : les arts appliqués et les nouveaux médias, les affaires, la santé et les services sociaux, le commerce et la technologie. Outre la formation en classe, les étudiantes et étudiants ont la possibilité de suivre des cours en apprentissage, une formation en techniques et normes de sécurité ainsi que des programmes d'enseignement général par Internet.

Le NSCC et l'Université Sainte-Anne offrent des programmes de niveau collégial sur mesure pour répondre aux besoins en personnel de divers commerces, organismes et ministères. Ils facilitent en outre l'accès à l'enseignement supérieur en offrant des programmes de rattrapage à celles et ceux qui doivent terminer leurs études secondaires.

Le système postsecondaire de la province relève du ministère du Travail et de l'Éducation postsecondaire.

Le nombre et la diversité des établissements postsecondaires de la Nouvelle-Écosse reflètent la diversité culturelle, linguistique et religieuse des premiers colons européens de la province. L'University of King's College fut fondée en 1789 par des loyalistes de l'Empire uni qui s'installèrent en Nouvelle-Écosse après avoir fui les colonies rebelles du sud. King's, modelée sur l'Université d'Oxford en Angleterre, devait renforcer les traditions et les valeurs britanniques et anglicanes. En 1818, le lieutenant-gouverneur, Lord Dalhousie, fonda un nouvel établissement, la future Université Dalhousie, sur le modèle de l'Université d'Édimbourg, pour combattre les restrictions religieuses et l'élitisme qu'il rencontra à King's.

D'autres universités, la plupart confessionnelles, furent fondées au XIXe siècle. L'Université Acadia fut établie par les baptistes en 1838. Les communautés irlandaise, écossaise et catholique française fondèrent les universités Saint Mary's, St. Francis Xavier et Sainte-Anne respectivement, en 1841, 1853 et 1890.

Mount Saint Vincent fut en premier lieu une académie fondée par les soeurs de la Charité en 1873. Son objectif premier était de dispenser une formation d'enseignantes aux novices ou aux soeurs mais l'établissement est vite devenu une université féminine indépendante offrant des cours à d'autres femmes. En 1966 le nom de l'établissement a été changé de Mount Saint Vincent College à Mount Saint Vincent University en vertu d'une nouvelle charte. Les étudiants ont été acceptés à partir de 1967 et aujourd'hui les femmes forment encore la majorité de la population étudiante. Près de la moitié de l'effectif étudiant suit des cours à temps partiel.

L'Atlantic School of Theology a été fondée en 1971 et résulte de la fusion de trois facultés (anglicane, catholique et Église unie du Canada) en une école oecuménique desservant la région de l'Atlantique. D'autres confessions chrétiennes y sont également représentées. En mars 2002, l'Atlantic School of Theology et l'Université Saint Mary's ont signé un protocole d'entente concernant l'affiliation des deux établissements.

Le Nova Scotia College of Art and Design a été fondé en 1887 par Anne Leonowens dans un esprit artistique afin de commémorer le jubilé d'or de la reine Victoria. L'université n'a reçu le pouvoir de conférer des grades qu'en avril 1969.

À sa création en 1905, le Nova Scotia Agricultural College était une petite école régionale d'agriculture; il est depuis devenu l'établissement d'enseignement et de recherches en agriculture le plus important du Canada atlantique.

La Technical University of Nova Scotia, créée en 1907, a fusionné avec l'Université Dalhousie en avril 1997.

Le Nova Scotia Community College (NSCC) a été créé en 1988 à la suite de la fusion des établissements de formation professionnelle et technique de la province. Le Collège de l'Acadie a également été fondé en 1988 pour offrir à la population francophone/acadienne de la province une formation en français. En 2002, le Collège de l'Acadie s'est joint à l'Université Sainte-Anne pour former un unique collège universitaire : L'Université Sainte-Anne.


Programmes et diplômes offerts par les établissements d'enseignement conférant des grades universitaires


Le baccalauréat général, dans la plupart des universités de Nouvelle-Écosse, exige quatre ans d'études à temps plein. Il faut parfois une année d'études à temps plein en plus pour les baccalauréats spécialisés, qui nécessitent une plus grande concentration de cours dans la spécialisation et des notes plus élevées. La plupart des universités offrent aussi des programmes de diplôme et de certificat dans divers domaines spécialisés. La durée de ces programmes varie selon la discipline et l'établissement. Les annuaires des universités sont la meilleure source de renseignements sur les exigences particulières des programmes.

L'Université Dalhousie est le plus grand établissement conférant des grades dans la province et la plus grande université des provinces Maritimes du Canada. Elle offre une gamme complète de programmes de 2e et 3e cycle et professionnels, notamment en médecine, art dentaire, pharmacie, génie, informatique et droit. Les autres universités de la province ont aussi des programmes de 2e et 3e cycle, surtout au niveau de la maîtrise, mais la plupart des établissements tendent à se spécialiser.

La plupart des universités de la province offrent des cours d'été et des programmes à temps partiel; plusieurs organisent également des programmes de formation à distance.

Pour vous renseigner sur les programmes des universités, consultez leur site Web.


Programmes et diplômes offerts par des établissements d'enseignement qui ne confèrent pas de grades universitaires


Le Nova Scotia Community College (NSCC) offre une large variété de programmes de diplôme (deux ans d'études) et de certificat (un an d'études), ainsi que des programmes d'études supérieures (en général un an d'études) dans des domaines professionnels comme les sciences de la santé, le multimédia numérique, les métiers spécialisés, les sciences de la Terre, les affaires et bien plus encore. Le NSCC offre aux étudiantes et étudiants d'autres méthodes de prestation des cours par l'entremise de l'apprentissage en ligne du NSCC, une ressource collégiale disponible sur Internet. En 2001, environ 5000 étudiantes et étudiants ont suivi des programmes en apprentissage, des programmes collégiaux de base et des programmes de formation en sécurité du NSCC au moyen de l'apprentissage en ligne.

L'Université Sainte-Anne l'Acadie est un établissement postsecondaire reconnu qui utilise la technologie pour dispenser des programmes de formation élaborés en vue de satisfaire aux besoins de la population francophone/acadienne de la Nouvelle-Écosse. Ses centres d'apprentissage sont équipés de systèmes permettant la prestation de cours à distance ainsi que des vidéoconférences. Les cours sont également disponibles en ligne. L'établissement offre de nombreux types de cours et programmes postsecondaires à temps plein et à temps partiel, ainsi que des programmes sur mesure et de formation professionnelle, de recyclage scolaire, des cours du soir et en fin de semaine ainsi que des cours par correspondance. Il offre également des programmes de recyclage scolaire qui permettent aux étudiantes et étudiants adultes d'obtenir une équivalence de diplôme secondaire.

En général, les universités exigent que les étudiantes et étudiants réussissent un programme secondaire de préparation à l'université. La plupart des universités exigent des notes minimums et certaines exigent des cours spécifiques, selon le programme auquel l'étudiante ou l'étudiant veut s'inscrire. La plupart des universités sont prêtes à faire des concessions dans le cas des personnes de 25 ans et plus qui n'ont pas terminé leurs études secondaires.

Des renseignements supplémentaires sur les critères d'admission aux universités et aux collèges peuvent être obtenus sur le Web.

Le Nova Scotia Community College (NSCC) exige un diplôme de fin d'études secondaires, ou un niveau équivalent, pour l'admission à ses programmes. Les étudiantes et étudiants qui n'ont pas terminé leurs études secondaires peuvent s'inscrire à la Nova Scotia School for Adult Learning qui offre des programmes d'éducation des adultes, allant de l'alphabétisation de base à l'achèvement des études secondaires. Le NSCC réserve des places pour les Micmacs et les Néo-Écossais de descendance africaine dans chacun de ses programmes de base. Les critères d'admission à l'Université Sainte-Anne sont similaires à ceux du NSCC.

En 2015-2016, les droits de scolarité pour les études de 1er cycle à temps plein en arts et lettres dans les universités de Nouvelle-Écosse variaient, pour les résidantes et résidants de Nouvelle-Écosse, entre 3927 $ et 5369 $ selon l'établissement et le programme d'études. Les barèmes sont différents pour les étudiantes et étudiants venant de l'extérieur de la Nouvelle-Écosse; en 2015-2016, les droits de scolarité pour les programmes d'arts et lettres sont en moyenne de 6152 $ contre 5130 $ pour les résidants de la Nouvelle-Écosse. Au niveau universitaire, les droits de scolarité pour les étudiantes et étudiants internationaux vont d'environ 5954 $ à 14 100 $, selon l'établissement et le programme d'études. Les étudiantes et étudiants sont invités à se renseigner auprès du campus de leur choix sur les droits de scolarité, le logement en résidence et autres droits afférents aux services étudiants.

En 2015-2016, les droits de scolarité pour les programmes de base au NSCC s'élevaient à 2700 $.

Le gouvernement provincial a, pour les résidentes et résidents de la province, un programme d'aide aux études qui vient s'ajouter au Programme canadien de prêts aux étudiants. Diverses bourses d'étude et de recherche sont offertes par les universités et par des organismes privés.

Les étudiantes et étudiants sont invités à consulter le campus de leur choix pour de plus amples détails sur les droits exigés et l'aide financière aux études.




Révision exhaustive des informations: juillet 2016