À propos du CICDINous contacterEn
Centre d’information canadien sur les diplômes internationaux

Au Manitoba, l'enseignement postsecondaire est principalement donné dans huit établissements publics et quatre établissements religieux, qui ont tous le pouvoir de conférer des grades, à l'exception du Manitoba Institute of Trades and Technology – MITT (institut des métiers et des technologies du Manitoba). Ces établissements postsecondaires sont anglophones, sauf l'Université de Saint Boniface (auparavant le Collège universitaire de Saint Boniface), un établissement francophone.

L'Université du Manitoba, qui est le plus grand établissement de la province conférant des grades, a quatre collèges affiliés – le Collège St. Andrew's, le Collège St. John's, le Collège St. Paul's et le Collège universitaire. Elle maintient de plus une affiliation à l'Université de Saint Boniface (USB), ce qui facilite les transferts entre les deux établissements.

En 1998, la province du Manitoba a adopté une loi (la Loi sur la Fédération des collèges mennonites) autorisant la création d'une nouvelle université (la Canadian Mennonite University – CMU [université mennonite canadienne]). Cet établissement a ouvert ses portes en septembre 1999 et est une fédération de trois collèges bibliques existants : le Collège Concord, le Canadian Mennonite Bible College – CMBC (collège biblique mennonite canadien) et le Collège Menno Simons. Le Collège Concord et le CMBC ont cessé de fonctionner en tant qu'entités distinctes, mais le Collège Menno Simons reste un collège fédéré du CMU.

La plupart des établissements postsecondaires de la province se trouvent dans la capitale, à Winnipeg. On y trouve, entre autres établissements, l'Université du Manitoba, l'Université de Saint Boniface, l'Université de Winnipeg, le Collège Red River, le MITT et l'École technique et professionnelle. Le Collège communautaire Assiniboine et l'Université Brandon offrent des programmes de choix à Winnipeg, lesquels sont principalement axés sur les professions de la santé. La CMU et le Collège universitaire Booth sont situés à Winnipeg. Le Collège Red River comporte cinq campus régionaux dans les communautés d'Interlake, de Portage-la-Prairie, de Steinbach et de Winkler. Plusieurs établissements offrent une variété de cours par l'entremise de l'Eastman Education Centre (centre d'éducation Eastman), à Steinbach. Le MITT exploite trois campus à Winnipeg. L'Université Brandon et le Collège communautaire Assiniboine sont à Brandon, dans le sud ouest du Manitoba. Le Collège communautaire Assiniboine dirige un campus satellite à Dauphin et des centres régionaux à Russell, Neepawa et Swan River. Le Collège universitaire du Nord (UCN) est situé dans les communautés du Nord, soit à The Pas et à Thompson, et exploite aussi des centres régionaux dans 12 communautés du nord du Manitoba, notamment Churchill, Flin Flon et Swan River (centres d'accès publics), ainsi que dans neuf communautés des réserves des Premières Nations. L'UCN offre des programmes de niveau collégial et universitaire. Deux autres établissements conférant des grades – le Collège universitaire Providence et le Steinbach Bible College (collège biblique Steinbach) – se trouvent à Otterburne et à Steinbach respectivement. Ces deux établissements sont des collèges confessionnels privés.

L'éducation postsecondaire au Manitoba relève du ministre de l'Éducation et de la Formation. Le ministère de l'Éducation et de la Formation a pour responsabilité d'approuver les nouveaux programmes, d'allouer les fonds aux établissements, d'approuver les budgets des collèges et de veiller à ce que le système d'éducation soit bien coordonné et à ce qu'il réponde aux besoins de la population du Manitoba et du marché du travail. Les quatre établissements confessionnels reçoivent eux aussi une subvention annuelle pour leur fonctionnement, bien qu'elle soit moindre que celle accordée aux établissements publics. En conséquence, le gouvernement joue un moins grand rôle dans leur fonctionnement.

L'éducation postsecondaire au Manitoba tire ses origines de quelques collèges confessionnels fondés au XIXe siècle, à partir de 1818. En 1877, le gouvernement réunit trois de ces collèges – le Collège Saint-Boniface, le Collège St. John's et le Collège Manitoba – pour créer l'Université du Manitoba. Les collèges continuèrent à assurer l'enseignement, mais les examens et la délivrance des grades relevaient désormais de l'Université du Manitoba. En 1900, le parlement adopta une loi modifiant le statut de l'université pour lui permettre d'offrir elle aussi des cours.

L'Université Brandon et l'Université de Winnipeg ont également à leur origine des établissements confessionnels, le premier fondé en 1898 et le second en 1877.

Le système collégial communautaire du Manitoba est né de trois établissements professionnels : le Brandon Vocational Training Centre (centre de formation professionnelle de Brandon), le Northern Manitoba Training Centre (centre de formation du Nord du Manitoba) et le MITT. Ces collèges sont respectivement devenus le Collège communautaire Assiniboine, le Collège communautaire Keewatin et le Collège communautaire Red River. À l'instar de l'École technique et professionnelle, ces trois collèges communautaires anglophones offrent des programmes de formation professionnelle et technique dans toute la province. En 1998, le Collège communautaire Red River a changé son nom, et est devenu le Collège Red River. En juillet 2004, le Collège universitaire du Nord (UCN) a pris la direction de l'exploitation du Collège communautaire Keewatin, et son mandat a été élargi pour l'éducation universitaire dans le nord du Manitoba. En 2011, le Collège universitaire de Saint-Boniface est devenu l'Université de Saint-Boniface (USB). En 2014, le MITT, qui était autrefois une école professionnelle régionale publique appelée le Collège technique de Winnipeg, a été établi à titre d'établissement distinct à la suite de l'adoption de la Loi sur le Manitoba Institute of Trades and Technology.


Programmes et diplômes offerts par les établissements d'enseignement conférant des grades


L'Université du Manitoba offre une large gamme de programmes de premier cycle (baccalauréat), de deuxième cycle et de troisième cycle (maîtrise et doctorat) et de programmes professionnels menant à des grades dans plus de 90 disciplines. Ces disciplines comprennent l'agriculture, l'architecture, les études environnementales, les lettres et les sciences, le commerce, l'éducation, le génie, les beaux arts, l'écologie humaine, la médecine, la pharmacie, les soins infirmiers et le travail social.

En plus de leurs programmes publics, l'Université de Winnipeg et le Collège St. John's de l'Université du Manitoba offrent également des cours de théologie et de religion par l'entremise d'un consortium théologique qui comprend plusieurs établissements partout au Manitoba.

L'Université de Winnipeg, l'Université Brandon et l'Université de Saint Boniface (USB) restent fortement axées sur des programmes de premier cycle, mais ils offrent également quelques programmes de maîtrise dans des domaines spécialisés. Le Collège universitaire du Nord offre une variété de certificats, de diplômes et de programmes menant à un diplôme ou à un grade de premier cycle, mais aucun programme de cycles supérieurs.

Outre les programmes menant à un grade, les universités du Manitoba offrent un éventail d'autres programmes, menant par exemple à un certificat ou à un diplôme.

En plus des programmes offerts sur leurs campus, les établissements postsecondaires du Manitoba proposent divers programmes en ligne. Tous affichent leurs programmes en ligne sur un site Web commun, eCampusManitoba.com. Ce site permet aux élèves d'explorer tous les programmes en ligne offerts par les établissements postsecondaires publics du Manitoba et de trouver celui qui répond à leurs objectifs éducationnels. En plus de ces programmes de formation à distance, les quatre universités publiques conférant des grades (Université Brandon, Université de Winnipeg, Université du Manitoba et le Collège universitaire du Nord) coopèrent au moyen du programme de formation à distance Inter Universities Services (services inter universitaires), qui offre des cours universitaires aux collectivités du Manitoba situées au nord du 53e parallèle.


Programmes et diplômes offerts par des collèges et instituts


Le Collège communautaire Assiniboine, le Collège Red River et le Collège universitaire du Nord offrent un large éventail de programmes de certificat et de diplôme, ainsi que des cours d'apprentissage, des cours d'éducation de base pour les adultes et divers cours de formation professionnelle et technique. Le Collège Red River offre également deux programmes de baccalauréat à caractère appliqué en gestion de la construction et en soins infirmiers. L'École technique et professionnelle propose des programmes menant à un certificat ou à un diplôme similaires à ceux des autres collèges, mais en français. De plus, certains programmes intégrés sont offerts conjointement par les collèges et les universités.

Le MITT propose un environnement d'apprentissage hybride unique en offrant des possibilités de formation professionnelle technique aux élèves du secondaire ainsi qu'aux apprenantes et apprenants du postsecondaire. Le MITT est autorisé (en vertu des dispositions de la Loi sur les écoles publiques du Manitoba) à offrir des cours pris en compte pour satisfaire aux conditions provinciales d'obtention du diplôme de fin d'études secondaires ainsi qu'une variété de programmes postsecondaires pour adultes menant à un certificat ou à un diplôme.


Programmes et diplômes offerts par le Collège international du Manitoba


Fondé en septembre 2008, le Collège international du Manitoba est un établissement d'enseignement privé qui sert de cheminement aux étudiantes et étudiants internationaux à la première année du premier cycle souhaitant être admis dans des programmes menant à un grade de l'Université du Manitoba. Les personnes inscrites au Collège international du Manitoba reçoivent un certificat de réussite des cours et des crédits de transfert pour tous les cours universitaires équivalents de l'Université du Manitoba. Habituellement, elles demandent l'admission complète à l'Université du Manitoba après avoir terminé leur première année de cours obligatoires.

Pour être admis à l'Université du Manitoba, les diplômées et diplômés du Collège international du Manitoba doivent satisfaire aux critères d'admission habituels établis par l'Université du Manitoba.


Programmes et diplômes offerts par les établissements d'enseignement professionnel privés


Les établissements d'enseignement professionnel privés offrent une formation axée sur l'emploi dans un vaste éventail de domaines professionnels, y compris les affaires et l'administration, la technologie, la cosmétologie, les soins de santé et les transports. Contrairement aux établissements publics, ils ne sont pas admissibles à l'aide financière directe du gouvernement puisqu'ils sont généralement détenus par des intérêts privés et qu'ils fonctionnent en tant qu'entreprises à but lucratif.

Les diplômes offerts par les établissements d'enseignement professionnel privés qui exercent leurs activités en vertu de la Loi sur les établissements d'enseignement professionnel privés du Manitoba se limitent à des certificats et à des diplômes d'un ou deux ans dans des programmes professionnels. Aux fins de la Loi sur les établissements d'enseignement professionnel privés, toutes les professions contenues dans l'index des appellations d'emploi de la Classification nationale des professions sont désignées comme des professions, saufs celles exemptées par un règlement.

Le Manitoba réglemente les établissements d'enseignement professionnel privés aux termes de la Loi sur les établissements d'enseignement professionnel privés. Cette loi vise à offrir une certaine protection aux personnes qui fréquentent les établissements d'enseignement professionnel privés inscrits en maintenant un fonds d'assurance et en veillant à ce que leurs programmes enseignent les compétences et les connaissances nécessaires à l'obtention d'un emploi de premier échelon dans le secteur d'activité visé.


Programmes d'apprentissage


Les programmes d'apprentissage constituent une des méthodes les plus anciennes de développement des compétences et de formation. Selon la formule d'agrément et de formation des programmes d'apprentissage en vigueur au Manitoba, l'employée ou l'employé et l'employeur signent un contrat de formation aux termes duquel ils conviennent de participer à un programme structuré et agréé de formation technique en entreprise, à l'issue duquel l'employée ou l'employé obtient un certificat de compagnon.

Les formations en apprentissage permettent aux employées et employés d'acquérir des compétences et des connaissances pertinentes tout en recevant un salaire. Les employeurs y gagnent une main d'œuvre hautement qualifiée.

Il s'agit d'un système de formation axé sur les impératifs de l'industrie. La Commission de l'apprentissage et de la reconnaissance professionnelle a été créée en vertu de la Loi sur l'apprentissage et la reconnaissance professionnelle. Les 14 membres de cette commission sont nommés par le ministre de l'Emploi et de l'Économie afin de représenter les intérêts des employées et employés, des employeurs et du public. La commission désigne les métiers qui doivent faire l'objet d'une formation en apprentissage et d'un certificat de compétence. Elle établit, pour chaque métier désigné, les normes de formation et d'agrément et met ensuite en place, avec l'accord du ministre, le cadre réglementaire régissant la prestation des programmes de formation et d'agrément.

La commission nomme des représentantes et représentants de l'industrie aux comités consultatifs provinciaux qui présentent des recommandations propres à chaque métier en ce qui concerne les normes de formation et d'agrément et les modalités de la réglementation.

Apprentissage Manitoba coordonne et appuie les activités réglementaires et de normalisation des programmes de la commission, lui fournissant, ainsi qu'aux comités consultatifs, le soutien technique, administratif et financier requis.

Concrètement, Apprentissage Manitoba gère et supervise les formations en apprentissage offertes en vertu d'ententes d'apprentissage et s'occupe des examens correspondants. Le personnel d'Apprentissage Manitoba supervise également le réseau des programmes d'appui à la formation, la certification des programmes de formation technique, les partenariats de formation communautaires avec les collectivités rurales, les collectivités du Nord et les collectivités autochtones, les programmes d'évaluation et de perfectionnement des compétences essentielles, les programmes d'évaluation et de reconnaissance des acquis, les ateliers de préparation aux examens d'agrément et les activités d'information et de promotion sur les perspectives d'emploi pour les métiers.

Pour devenir apprentie ou apprenti, une personne doit satisfaire aux critères d'admissibilité de base (habituellement un diplôme de fin d'études secondaires ou l'équivalent) et avoir un employeur de parrainage. Les personnes qui ne satisfont pas aux exigences scolaires minimales peuvent parfois avoir accès à des options de mise à jour des compétences ou d'évaluation des acquis qui leur permettront d'entamer une formation en apprentissage.

L'employeur et l'employée ou l'employé signent une entente d'apprentissage. Cette entente énonce les rôles et responsabilités incombant à chacune des parties. Elle entre en vigueur une fois qu'elle est enregistrée auprès d'Apprentissage Manitoba. Une fois l'entente en vigueur, l'apprentie ou l'apprenti apprend les compétences relatives au métier choisi, sous la supervision d'une personne de métier. Il reçoit une rémunération, dont le montant est déterminé par règlement, en échange du travail accompli.

Environ 80 p. 100 de la formation se déroule en milieu de travail. Les 20 p. 100 restants constituent la formation technique, suivie en bloc une fois par an en dehors du milieu de travail. Apprentissage Manitoba s'occupe de l'aspect technique de la formation des apprentis (dans un établissement d'enseignement). Une fois que l'apprentie ou l'apprenti a terminé tous les niveaux requis de formation technique et de formation pratique en milieu de travail, il peut alors passer un examen d'agrément. S'il réussit son examen, un certificat de qualification lui sera décerné, et il devient alors une personne de métier agréée. Pour la plupart des métiers, un Sceau rouge peut être apposé au certificat; ce sceau s'acquiert par l'entremise du Programme de normes interprovinciales Sceau rouge. Le Sceau rouge est une norme interprovinciale pancanadienne reconnue dans l'ensemble des instances du Canada. Le titulaire d'un certificat de qualification portant le Sceau rouge peut exercer son métier n'importe où au pays.

Le Manitoba est membre du Programme de normes interprovinciales Sceau rouge. Pour les métiers désignés en vertu de ce programme, le Sceau rouge est apposé sur le certificat de qualification du Manitoba. Ce sceau est reconnu dans toutes les instances du Canada. Il autorise la personne titulaire d'un tel certificat à exercer son métier dans tout le Canada.

Si une personne peut prouver qu'elle détient une expérience pertinente relative à un métier donné, la formation en apprentissage n'est pas forcément nécessaire. Dans ce cas, si la personne est en mesure de démontrer que son champ de pratique et son expérience dans son métier sont suffisants, elle peut se soumettre à l'examen et, si elle réussit, obtenir un certificat de qualification professionnelle (y compris un Sceau rouge, le cas échéant). Ce processus comprenant l'examen seulement est appelé « qualification professionnelle ».

Il y a neuf métiers pour lesquels l'agrément est obligatoire au Manitoba. Toute personne désirant exercer un tel métier doit suivre une formation en apprentissage en vue de l'examen. Ces métiers sont les suivants : électricienne ou électricien de construction; grutière ou grutier et opératrice ou opérateur d'appareils de levage; électrolyste; esthéticienne ou esthéticien; coiffeuse ou coiffeur; électricienne ou électricien industriel; mécanicienne ou mécanicien en réfrigération et climatisation; installatrice ou installateur de réseaux de gicleurs; et tuyauteuse ou tuyauteur et monteuse ou monteur de conduites vapeur.

Les critères d'admission dans les universités et les collèges varient d'un programme à l'autre. En général, pour l'admission directe dans chaque établissement, il faut souvent une preuve de la réussite des études secondaires et de l'obtention du diplôme ainsi que de la réussite de cours précis et du rendement scolaire au secondaire. Certains programmes exigent la réussite d'examens d'admission, une expérience professionnelle ou d'autres exigences. Les établissements peuvent également établir des dispositions d'admission spéciales pour les personnes qui continuent à fréquenter l'école secondaire (qui ont souvent moins de 18 ans) ainsi que pour les candidates et candidats adultes (qui ont au moins 21 ans) qui ne satisfont pas aux critères d'admission directe.

Toutes les personnes intéressées à présenter une demande d'admission dans des programmes ou des établissements postsecondaires au Manitoba sont encouragées à consulter une agente ou un agent d'admission ou une conseillère ou un conseiller en orientation concernant le programme ou l'établissement pour lequel ils souhaitent présenter une demande; il leur serait également utile de consulter l'annulaire de l'établissement pour obtenir l'information détaillée sur l'admission et les programmes.

Les droits de scolarités des collèges et des universités du Manitoba sont parmi les plus bas au Canada, tant pour les élèves du pays que pour ceux de l'étranger. Chaque établissement perçoit des droits différents, selon le programme d'études. De plus, la plupart des établissements demandent des frais de scolarité plus élevés aux étudiantes et étudiants internationaux. Il convient de communiquer directement avec chaque établissement pour obtenir plus d'information.

Le Programme d'aide aux étudiants du Manitoba offre des prêts aux résidantes et résidants de la province seulement. Les universités et les collèges de la province offrent diverses bourses aux élèves qui y sont admissibles. Des bourses et des subventions externes peuvent aussi être offertes en fonction de l'établissement auquel une personne est inscrite.

Toutes les personnes ayant besoin d'une aide financière sont encouragées à consulter une agente ou un agent d'admission ou une conseillère ou un conseiller en orientation concernant le soutien financier disponible pour le programme ou l'établissement auquel ils souhaitent présenter une demande.

 



Révision exhaustive des informations: juillet 2016