À propos du CICDINous contacterEn
Centre d’information canadien sur les diplômes internationaux

Le système d'enseignement postsecondaire de la Colombie-Britannique est l'un des plus développés et diversifiés du monde. En Colombie-Britannique, l'enseignement postsecondaire est dispensé par 25 établissements qui reçoivent un financement public : quatre universités axées sur la recherche, sept universités axées sur l'enseignement, 11 collèges et trois instituts provinciaux (dont un institut autochtone). Le site Web du ministère de l'Éducation supérieure fournit une description détaillée de ces établissements.

À l'heure actuelle, l'enseignement postsecondaire comprend également 17 établissements privés et établissement publics à l'extérieur de la province autorisés à délivrer des grades universitaires, 16 établissements théologiques et un grand nombre d'établissements privés de langues et de formation technique et professionnelle.

Le ministère de l'Éducation supérieure crée des possibilités éducatives, professionnelles et économiques pour les apprenantes et apprenants de la province en fournissant et en appuyant un large éventail de programmes d'études postsecondaires et en encourageant les rapports entre les établissements d'enseignement, les entreprises et le secteur industriel. Le ministère joue un rôle de leadership et de soutien dans la province et au Canada pour promouvoir l'excellence et l'accessibilité d'un enseignement postsecondaire cultivant l'apprentissage tout au long de la vie dans sur tout son territoire.

L'Industry Training Authority Act (loi sur l'autorité de la formation aux métiers) a été promulgué en 2003, établissant une agence chargée de superviser la mise en œuvre du nouveau système d'apprentissage et de formation aux métiers dans la province et de veiller à qu'il soit efficace, efficient et qu'il réponde aux besoins des employeurs et des apprenties et apprentis. La commission de la formation industrielle (Industry Training Authority – ITA) élabore des politiques, des normes de performance, des programmes de formation et des instruments d'évaluation. Elle fournit des services aux employeurs, aux personnes en cours de formation et à celles qui désirent faire évaluer leurs compétences existantes pour obtenir leur certification.

Les établissements d'enseignement postsecondaire privés offrent depuis longtemps des programmes de formation en Colombie-Britannique. En vertu de la loi sur les grades universitaires autorisés (Degree Authorization Act – DAA), les établissements postsecondaires privés et ceux à l'extérieur de la province peuvent demander à être autorisés par consentement ministériel à offrir et à annoncer des programmes menant à des grades universitaires, à conférer de tels grades et à utiliser le mot « université » dans la province. En vertu de cette loi, les établissements postsecondaires privés et les établissements postsecondaires publics situés à l'extérieur de la province sont tenus de se soumettre à une procédure d'évaluation de la qualité pour pouvoir obtenir un consentement ministériel. Par mesure administrative, les établissements publics de la province qui désirent offrir de nouveaux programmes menant à des grades universitaires sont assujettis à la même procédure d'évaluation de la qualité. Le site Web du ministère donne de l'information sur les établissements autorisés aux termes de la DAA.

Les établissements de formation technique et professionnelle privés de Colombie-Britannique sont supervisés par la Private Training Institutions Branch. Elle supervise actuellement l'enregistrement et l'agrément volontaire des établissements de formation technique et professionnelle privés de la province. Les établissements offrant 40 heures ou plus de formation technique et professionnelle et exigeant des droits de scolarité de 1000 $ ou plus sont tenus de s'enregistrer. Les autres établissements peuvent le faire à titre volontaire. Elle gère en outre le fonds de garantie d'achèvement des études (Student Training Completion Fund), qui protège les droits de scolarité des étudiantes et étudiants dont l'établissement fermerait ses portes avant la fin de leurs études ou dont les services ou l'enseignement offerts seraient dans les faits substantiellement différents de ceux promis par l'établissement. Le site Web donne de l'information sur les établissements de formation technique et professionnelle privés enregistrés et agréés.

La Colombie-Britannique compte quelque 320 établissements de formation technique et professionnelle privés enregistrés, dont près de 160 sont agréés. L'enregistrement est une garantie de protection des consommateurs et du respect de normes éducatives de base pour les personnes inscrites dans ces établissements; pour obtenir en outre l'agrément, les établissements doivent se soumettre à un rigoureux examen d'assurance de la qualité. Les établissements enregistrés offrent un vaste éventail de programmes et d'options, allant des technologies de l'information à l'administration des affaires, en passant par les services de tourisme et d'hôtellerie, la production cinématographique, la formation des pilotes et l'horticulture.

La Colombie Britannique compte actuellement 16 établissements qu'une loi d'intérêt privé autorise à délivrer exclusivement des grades d'études théologiques. Les programmes menant à de tels grades portent sur des études théologiques ou donnent accès à des professions religieuses. Ils ne préparent pas les étudiantes et étudiants à des études plus générales que l'ensemble du milieu de l'éducation et de la société juge équivalentes aux programmes à contenu et à désignation séculaires. Les établissements qui n'offrent que des programmes menant à des grades théologiques ne sont pas sujets à la DAA et au contrôle du gouvernement. Cependant, les établissements théologiques qui souhaitent offrir des programmes universitaires menant à un grade doivent se soumettre à la DAA, demander l'autorisation ministérielle, se soumettre à la procédure d'assurance de la qualité et satisfaire aux critères établis. Deux établissements – l'Université Trinity Western et le Seminary of Christ the King (séminaire du Christ Roi) – ont actuellement le pouvoir de délivrer également des grades d'études universitaires.

En Colombie Britannique, aucun cadre législatif ou réglementaire ne régit les écoles privées de langues (ou d'anglais langue seconde) qui n'offrent pas de grades ou de programmes de formation professionnelle.

La Colombie-Britannique a considérablement développé son système d'éducation postsecondaire depuis sa création, au début du XXe siècle. Officiellement constituée en 1908, l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) est restée la seule université publique de la province jusqu'en 1963. Cette année-là, le parlement provincial a adopté la loi créant l'Université Simon Fraser (SFU), qui a ouvert ses portes en 1965. L'Université de Victoria (UVic) a vu le jour en 1903 sous le nom de Victoria College; ce collège était affilié à l'Université McGill de Montréal. L'université a reçu le pouvoir de conférer des grades universitaires et a déménagé en 1963 dans ses locaux actuels, sur le campus Gordon Head.

Ces 40 dernières années ont aussi été marquées par d'autres réalisations visant à améliorer l'accès à l'enseignement postsecondaire. Le British Columbia Institute of Technology (BCIT) a été fondé en 1964. Plus tard, des collèges communautaires ont été établis dans toute la province. En 1978, ce sont l'Open Learning Institute, le Justice Institute et le Emily Carr Institute of Art and Design (ECIAD) qui ont vu le jour. Dans le but d'améliorer l'accès aux études postsecondaires, la province a fondé la University of Northern British Columbia (UNBC), dont les portes se sont ouvertes en 1994, et la Royal Roads University (RRU), qui a ouvert en 1996. En 1995, un établissement d'éducation des Autochtones — le Nicola Valley Institute of Technology — a été désigné établissement postsecondaire public.

En 1995, la Colombie-Britannique a autorisé deux collèges universitaires — BCIT et ECIAD — à délivrer des diplômes universitaires de premier cycle. En 2003, les collèges publics ont reçu la permission d'offrir des baccalauréats d'études appliquées, les collèges universitaires – maintenant appelés teaching intensive universities (universités axées sur l'enseignement) – et les instituts provinciaux à offrir des maîtrises d'études appliquées.

BCcampus, établi en 2002, a pour mandat de donner aux apprenantes et apprenants de la province un point d'accès internet aux programmes en ligne et aux services de soutien. BCcampus a mis en place une panoplie d'outils et de services qui ont permis d'élargir les ressources offertes en ligne par les 25 établissements postsecondaires publics de la Colombie Britannique. BCcampus offre également diverses modalités de collaboration en matière de formation à distance qui permettent à tous d'avoir accès aux études, particulièrement les personnes vivant dans les collectivités rurales ou éloignées et celles qui vivent en ville mais dont l'emploi du temps exige des horaires de cours plus flexibles. BCcampus est en outre chargé de produire des manuels libres pour les 40 plus populaires cours de première et de deuxième année.

Le gouvernement a annoncé en mars 2004 qu'il abolirait Okanagan University College pour implanter dans la région un nouvel établissement, Okanagan College (OC), et un nouveau campus universitaire, University of British Columbia Okanagan (UBCO). Ces établissements ont accueilli leurs premiers étudiants en septembre 2005.

En mars 2005, le gouvernement a créé à Kamloops une nouvelle université – l'Université Thompson Rivers (TRU) – remplaçant la University College of the Cariboo. TRU a également assumé la responsabilité de la formation ouverte et à distance dans la province; celle-ci relevait jusque alors de la Open University et de l'Open College de Colombie-Britannique, qui faisaient auparavant partie de la Open Learning Agency.

En 2007, le gouvernement a fait faire une étude sur l'avenir du système d'enseignement postsecondaire de la Colombie-Britannique. Le rapport ainsi produit — Campus 2020: Thinking Ahead (Campus 2020 : préparons l'avenir) — recommandait entre autres que les trois derniers collèges universitaires de la province, ainsi que Capilano College et Emily Carr Institute of Art and Design soient convertis en 2008 en universités axées sur l'enseignement.

Le système postsecondaire public de la Colombie-Britannique est par conséquent structuré maintenant comme suit :
  • Universités de recherche : Simon Fraser University, University of British Columbia, University of Northern British Columbia, University of Victoria
  • Universités d'enseignement : Capilano University, Emily Carr University of Art and Design, Kwantlen Polytechnic University, Royal Roads University, Thompson Rivers University, University of the Fraser Valley, Vancouver Island University
  • Collèges : Camosun College, College of New Caledonia, College of the Rockies, Douglas College, Langara College, Okanagan College, North Island College, Northern Lights College, Northwest Community College, Selkirk College, Vancouver Community College
  • Instituts : British Columbia Institute of Technology, Justice Institute of British Columbia, Nicola Valley Institute of Technology

Programmes menant à des grades universitaires


La loi sur les universités (University Act régit les universités publiques. Les universités de recherche ont le mandat de fournir un enseignement de premier, deuxième et troisième cycles dans diverses disciplines et d'établir des installations pour la recherche. Les activités de recherche et académiques entreprises par ces universités ont une portée globale.

Les universités d'enseignement offrent une gamme complète de programmes, y compris des baccalauréats et des maîtrises. Thompson Rivers University offre des programmes à distance et en apprentissage ouvert conformément à la loi sur l'université Thompson Rivers (la Thompson Rivers University Act, Open Learning). Royal Roads University (RRU) a le mandat précis d'offrir des programmes professionnels et d'études appliquées, ainsi que des activités de recherche axées sur les besoins du marché; elle offre des programmes de premier, deuxième et troisième cycle, en priorité à l'intention des professionnels en milieu de carrière.

Les collèges publics de Colombie-Britannique peuvent offrir des programmes de baccalauréat d'études appliquées de quatre ans. Les instituts publics peuvent offrir un large éventail des baccalauréats d'études appliquées de quatre ans et des maîtrises d'études appliquées.

Alors que la plupart des établissements théologiques offrent seulement des grades en théologie, deux ont l'autorité d'offrir des programmes généraux menant à des grades. En vertu de la loi sur les grades universitaires autorisés (Degree Authorization Act), les établissements privés et les établissements publics hors de Colombie-Britannique peuvent demander à être autorisés par consentement ministériel à offrir en Colombie-Britannique des programmes menant à un grade universitaire.


Programmes ne menant pas à des grades universitaires


La majorité des universités d'enseignement, des collèges et des instituts de Colombie-Britannique offrent, à divers degrés, des programmes d'éducation de base des adultes, des cours de perfectionnement, d'apprentissage, de formation technique et professionnelle et des programmes de passage à l'université aux apprenantes et apprenants à temps plein et à temps partiel. Ces programmes sont conçus pour répondre aux besoins spécifiques des apprenants et des collectivités locales en matière d'éducation, de formation et de recyclage. Ils débouchent sur des certificats, des diplômes et des grades associés de deux ans. En mai 2003, la loi a été modifiée pour autoriser les collèges à offrir des baccalauréats d'études appliquées et les instituts à offrir des maîtrises appliquées, en plus des baccalauréats d'études appliquées. Les établissements postsecondaires publics offrent également divers cours d'intérêt général, avec ou sans crédit, dans le contexte de programmes d'éducation permanente ou des contrats de formation.

Les établissements de formation technique et professionnelle privés offrent divers programmes de diplômes et de certificats.

Chaque établissement d'enseignement postsecondaire de la province fixe ses propres critères d'admission. L'admission est en général fonction des résultats scolaires, mais d'autres critères peuvent entrer en ligne de compte lors de la sélection pour certains programmes. Normalement, il faut avoir un diplôme de fin d'études secondaires avec les préalables requis, pour être admis dans les programmes des universités, des collèges et des instituts. Les dossiers des candidates et candidats adultes pourront être traités différemment.

On pourra obtenir des renseignements plus détaillés sur les conditions d'admissions et les préalables requis en s'adressant au bureau du registraire de l'établissement concerné.

Le service des admissions aux études postsecondaires de Colombie-Britannique (BC Post Secondary Application Service – ApplyBC) aide les particuliers à soumettre leur demande d'admission aux établissements postsecondaires de la province. Un formulaire électronique de demande d'admission est disponible sur Internet et sert de guichet unique d'accès aux services des admissions de chacun des établissements.

Le site Web EducationPlanner fournit des renseignements sur un grand nombre des programmes et établissements de Colombie-Britannique.


Droits de scolarité


La politique du gouvernement de Colombie-Britannique en matière de droits de scolarité a toujours été d'aligner les coûts du système public d'enseignement postsecondaire sur les avantages que chacun en retire, autrement dit de répartir ces coûts de façon appropriée entre les étudiantes et étudiants, les établissements, le gouvernement et le secteur privé.

Les établissements postsecondaires de Colombie-Britannique appliquent des droits de scolarité différents aux étudiantes et étudiants canadiens et aux étudiantes et étudiants non canadiens. Depuis le 1er septembre 2005, les majorations des droits de scolarités exigés des étudiants canadiens sont plafonnées : elles ne peuvent pas dépasser 2 p. 100. On trouvera le texte de ces dispositions sur le site Web du ministère. Les établissements postsecondaires publics fixent eux-mêmes les droits de scolarités qu'ils imposent aux étudiantes et étudiants non canadiens pour l'inscription à leurs cours et programmes.


Aide financière


StudentAid BC (aide aux études de la Colombie-Britannique) est un programme exhaustif d'aide financière destiné aux citoyennes et citoyens canadiens, aux personnes protégées et aux résidentes et résidents permanents qui poursuivent des études postsecondaires. L'aide financière est calculée en fonction des besoins. De plus, divers autres programmes complètent le programme principal en offrant, en fonction de leurs propres critères, d'autres sources de financement personnel.

Les principaux éléments de StudentAid BC sont le Programme canadien de prêts aux étudiants (PCPE), les prêts d'études de la Colombie-Britannique, le Programme canadien de subventions aux étudiants et le programme de réduction de la dette étudiante de la Colombie-Britannique (BC Loan Reduction Program). Cet éventail complet de programmes d'aide financière garantit à tous les citoyens et citoyennes de la Colombie-Britannique l'accès aux études postsecondaires. Cet accès équitable et uniforme à l'aide financière réduit les obstacles à la poursuite d'études postsecondaires.

La province administre le Programme canadien de prêts aux étudiants (PCPE) en fonction de critères établis conjointement par les deux ordres de gouvernement. Les composantes provinciales de l'aide financière aux études complètent le PCPE. Au moment où ils déposent leur unique demande à StudentAid BC, les étudiantes et étudiants sont automatiquement admissibles à un éventail complet de prêts et de subventions offerts par l'entremise du programme principal.

Outre les divers programmes de bourses et de subventions, StudentAid BC a d'autres programmes d'aide financière, avec des critères différents, pour les personnes ayant une invalidité permanente, rattrapant une 12eannée ou issues de programmes de jeunes pris en charge. Il existe par ailleurs des programmes de gestion de la dette pour réduire le taux d'endettement et pour aider les personnes ayant des difficultés à rembourser leurs prêts d'études. Le site Web StudentAid BC donne plus de renseignements à ce sujet.

Les établissements postsecondaires de la province ont toute une gamme de bourses d'études et de recherche, dont certaines sont financées par des entreprises privées, des organisations privées et par des particuliers. Pour obtenir des renseignements sur ces bourses, veuillez vous adresser à la doyenne ou au doyen aux affaires étudiantes de l'établissement qui vous intéresse.




Révision exhaustive des informations: juin 2013