À propos du CICDINous contacterEn
Centre d’information canadien sur les diplômes internationaux

L'Alberta Council on Admissions and Transfer – ACAT (conseil albertain des admissions et du transfert) fait office d'organisme dans le cadre duquel les parties intéressées coopèrent pour appuyer les itinéraires et la mobilité des apprenantes et apprenants en Alberta et au Canada, notamment en garantissant la transférabilité des cours et des programmes. L'objectif du conseil est de favoriser l'accessibilité et le renforcement des possibilités de formation pour tous les apprenants et apprenantes, en mettant l'accent sur les possibilités associées aux itinéraires d'apprentissage et à la mobilité étudiante. L'ACAT agit conformément à un arrêté ministériel (2010) et à l'Alberta Public Agencies Governance Act (loi sur la gouvernance des organismes publics de l'Alberta). Le travail est régi par le document présentant le mandat et les rôles du conseil. Le cadre stratégique de l'ACAT pour les admissions et les ententes de transfert se trouve dans son document intitulé Principles, Policies, and Procedures (principes, politiques et procédures). L'ACAT et les établissements membres du système de transfert mènent leurs affaires en adhérant à ce document. L'outil de recherche en ligne/application mobile Transfer Alberta (transfert Alberta) est la source officielle permettant de repérer les décisions et les ententes de transfert négociées et approuvées en bonne et due forme par les établissements postsecondaires membres. Le conseil contrôle l'efficacité des politiques et des pratiques en matière d'admissions et de transfert de crédits pour l'ensemble du système de transfert albertain, il prête son aide à cet effet et il peut faire des recommandations au ministère et aux établissements en ce qui a trait aux pratiques exemplaires.

Les établissements négocient les uns avec les autres pour définir les modalités des ententes spécifiques de transfert de crédits, conformément à leurs politiques et à leurs pratiques internes. Ils déterminent les équivalences appropriées, par cours et par programme, en faisant des comparaisons entre les programmes d'études, de même qu'entre les exigences énoncées. Des milliers d'ententes de transfert de cours et de programmes – actives et échues – ont été négociées entre les établissements postsecondaires au sein du système de transfert albertain depuis la création de l'ACAT en 1974; il est possible de consulter les ententes, à partir de 1993, en se référant à l'outil de recherche en ligne/application mobile Transfer Alberta. Grâce à ces ententes et à d'autres décisions prises par les établissements, qui pourront être consultées par l'entremise de l'outil de recherche en ligne/application mobile, les étudiantes et étudiants sont en mesure d'entamer leurs études dans un établissement donné et de recevoir des crédits dans un autre. Les établissements font périodiquement une évaluation de ces ententes et de ces décisions pour s'assurer qu'elles restent à jour. L'outil de recherche en ligne/application mobile et le site Web Transfer Alberta donnent plus d'information sur les itinéraires des apprenantes et apprenants et contient d'autres ententes sur les transferts, y compris des renseignements sur les transitions au secondaire et le perfectionnement des adultes.

L'ACAT est également informé d'autres mécanismes de système de transfert importants, par exemple : un protocole d'entente avec les conseils d'autres provinces sur l'admission et les transferts au Canada (Alberta, Colombie Britannique, Ontario et Nouveau Brunswick), qui vise à favoriser la mobilité et les transferts étudiants; des ententes interprovinciales sur le système de transfert entre l'Alberta et la Colombie Britannique; et une pratique commune à l'ensemble des établissements universitaires d'enseignement et de recherche de l'Alberta, qui consiste à accepter généralement les cours faisant l'objet d'un transfert lorsque ceux ci s'inscrivent dans le cadre d'un programme menant à un grade, ont été achevés au cours d'une période définie et répondent aux exigences de notes minimales.




Révision exhaustive des informations: juillet 2016