À propos du CICDINous contacterEn
Centre d’information canadien sur les diplômes internationaux

Au Canada, comme dans de nombreux autres pays, l'enseignement postsecondaire évolue constamment. Dans l'ensemble du pays, les systèmes d'éducation évoluent à mesure que les gouvernements et les autorités de l'éducation cernent de nouvelles priorités et mettent au point de nouvelles stratégies afin de répondre aux besoins pédagogiques d'un monde en mutation rapide. Le présent rapport donne un aperçu des systèmes d'enseignement postsecondaire au Canada – leur histoire, leur structure et leur fonctionnement. Il importe de signaler qu'au Canada l'enseignement postsecondaire englobe tous les types d'éducation formelle au delà du secondaire, y compris la formation générale, professionnelle, technique et permanente offerte principalement par les universités, les collèges et les instituts.

L'enseignement postsecondaire au Canada : provinces et territoires brosse un tableau plus détaillé de chaque système provincial et territorial.


Au sujet du Canada


Gouvernement

Le Canada est une fédération de 10 provinces et de trois territoires. En vertu de la Constitution du Canada, les gouvernements provinciaux ont la responsabilité exclusive de tous les niveaux d'enseignement. Il n'existe pas de ministère fédéral de l'Éducation. Les trois territoires du Canada – le Yukon, les Territoires du Nord Ouest et le Nunavut – ne jouissent pas du même statut constitutionnel que les provinces et sont, dans de nombreux domaines, assujettis à un contrôle plus direct du gouvernement fédéral. Toutefois, le gouvernement fédéral a délégué ses responsabilités aux gouvernements territoriaux en ce qui concerne l'éducation dans les territoires, qui en retour collaborent avec les provinces pour la prestation de programmes postsecondaires.


Culture

Le Canada est un pays culturellement hétérogène où plus de 200 origines ethniques et langues premières ont été recensées en 2006. Il y a deux groupes linguistiques principaux et deux langues officielles, le français et l'anglais. En 2006, plus de 57 p. 100 de la population a déclaré que l'anglais était sa langue maternelle et près de 22 p. 100 a déclaré que c'était le français. La très grande majorité des francophones du Canada vit au Québec, où 79 p. 100 de la population a le français comme langue maternelle. Presque 4 p. 100 de la population se déclare autochtone.


Géographie

Le Canada est le deuxième pays du monde par sa taille. En raison de son climat, près de 90 p. 100 de sa superficie demeure sans habitation permanente. La majorité des plus de 33 millions de personnes qui forment sa population vit dans des régions fortement urbanisées dans le sud du pays, à moins de 300 km de la frontière américaine.


Économie

Le Canada est un important pays commerçant industrialisé; il est membre du G7/G8, du G20, de l'Organisation de coopération et de développement économiques et de plusieurs autres organisations internationales. Le lien vital entre la prospérité soutenue du Canada et une main d'œuvre hautement scolarisée est à la base de sa politique économique.


Éducation

Le taux d'achèvement des études postsecondaires au Canada est l'un des plus forts au monde. Selon le recensement de 2006, six adultes sur 10 âgés entre 25 et 64 ans ont terminé une forme quelconque d'éducation postsecondaire.


Survol historique

L'enseignement postsecondaire au Canada remonte à 1663, à la fondation du Grand Séminaire de Québec, précurseur de l'Université Laval. À la naissance de la Confédération, en 1867, le Canada comptait 18 universités et plusieurs collèges classiques.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, un programme de réinsertion des anciens combattants, financé par le gouvernement fédéral, a entraîné une arrivée massive de soldats démobilisés sur les campus. De nouveaux établissements ont été créés et l'expansion des universités s'est poursuivie tout au long des années 50, 60 et 70.

Bien que l'histoire de certains collèges publics remonte aux années 20, la plupart d'entre eux ont été fondés dans les années 60. Les gouvernements provinciaux ont créé ces établissements en réponse à la nécessité d'une formation professionnelle et technique, pour offrir un complément à l'éducation universitaire. L'accessibilité était un objectif fondamental des nouveaux établissements. Les changements les plus radicaux se sont peut être produits au Québec, où quelque 200 collèges classiques et instituts familiaux et plusieurs instituts techniques ont été regroupés dans un seul et même système.

Au cours des années 90, d'importants changements sont intervenus dans les systèmes d'enseignement postsecondaire au Canada. Certains collèges et instituts publics ont reçu de leur gouvernement provincial l'autorisation de conférer des grades, et divers mécanismes ont été mis en place pour faciliter les transferts de crédits entre les collèges et les universités. Un petit nombre d'établissements postsecondaires privés ont également obtenu la permission d'offrir des programmes menant à des grades. La technologie de l'information est devenue beaucoup plus accessible et s'est peu à peu intégrée aux systèmes de prestation plus conventionnels. Les efforts de recrutement pour attirer une population étudiante internationale se sont multipliés après l'an 2000.




Révision exhaustive des informations: février 2009